News & Updates

A page for your blog posts

Pourquoi un cours de Golf avec un pro peut avoir des résultats négatifs ?

Découvrez le podcast réalisé sur ce sujet :


« J’ai pris un cours avec le pro du club la semaine dernière mais aujourd’hui sur cette compétition c’est une catastrophe !« .

Voila la phrase que j’ai entendu récemment lors d’une compétition organisée dans mon club. Le joueur en question était devant notre partie et avait déjà un bon niveau puisqu’il partait des plots blancs.

Mais, régulièrement, notre partie rattrapait celle de devant car ce joueur perdait régulièrement ses balles après le premier swing.

Donc pendant 18 trous, j’ai pu observer et écouter ce joueur qui s’interrogeait constamment sur sa contre performance. Cette dernière a eu pour conséquence de rendre comme vous vous en doutez une carte très moyenne.

A travers cette anecdote,  nous pouvons analyser cette situation d’un point de vue du mental afin de comprendre ce qui s’est passé.

Bien sur, je ne permettrais pas de remettre en cause la qualité du cours dispensé mais il est important d’analyser la situation. Prendre une leçon pour améliorer ou travailler un point faible est une très bonne démarche. Pourtant, ce joueur a fait d’un point du mental plusieurs erreurs :

  • durant la compétition, il est fort probable qu’il a voulu mettre en application les conseils donnés par le pro quitte à forcer son swing. Il a alors très probablement focalisé son attention uniquement sur l’aspect technique en négligeant les autres piliers de la réussite.  ;
  • devant le résultat de ses swings notamment sur les tees de départ, son discours intérieur s’est focalisé sur ses échecs. La spirale négative s’est alors mise en action avec un dialogue interne qui est surement venu renforcer ses pensées ;
  • le cours technique a permis au cerveau d’imprimer les modifications apportées au swing. Il est probable que ce joueur pendant cette compétition a voulu prendre le contrôle de la partie inconsciente du mouvement (celle qui intervient après la routine au moment de la frappe). La routine du coup a surement été perturbée. La phase de transition entre la partie du cerveau cosnciente et le subconscient n’a pas été respectée.

Cette histoire qui a dû surement arriver à de nombreux golfeurs montre bien l’importance de ne pas négliger la partie mentale lors d’une amélioration du swing. A vouloir trop se centrer uniquement sur la partie technique, le cerveau perd ses repères et les conséquences sont sans immédiates.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à réagir à cet article si cette situation vous est déjà arrivée.

Utiliser la Sophrologie dans la Préparation Mentale au Golf

Les techniques de Sophrologie peuvent devenir une partie intégrante de la Préparation Mentale.

C’est enfin le jour J de la compétition que vous attendez et préparez depuis des semaines. Un bon résultat aujourd’hui vous permettra d’améliorer votre handicap voir même de viser le podium ce soir lors de la publication des résultats.

Mais, comme dans toutes les compétitions que vous faites, votre départ est toujours difficile. Vous savez pas pourquoi mais dés que vous êtes sur l’aire du trou numéro 1, une sorte de panique vous envahie.

Vous devenez alors fébrile et perturbez pas des pensées qui vous font imager un scénario catastrophe pour ce premier trou. La croix sur la carte de score est déjà acquise alors que vous n’avez pas encore tapé la première balle.

Mais là non, vous allez surmonter ces pensées négatives car vous avez franchi un cap dans votre préparation de la compétition.

Vous avez intégrer la sophrologie à votre entrainement afin d’avoir des exercices à pratiquer avant la compétition. Ces derniers sont basés sur des techniques de relaxation et de respiration que vous avez réussi à faire pendant votre échauffement. Donc aujourd’hui vous êtes prêt à faire un birdie d’entrée de jeu !

Résultat : vous avez repris le dessus sur votre mental et vous réalisez même sur cette première frappe le drive idéal !

Cette histoire, qui va surement parler à beaucoup de joueurs, montre l’intérêt que peut avoir les techniques de Sophrologie dans l’entrainement mental du golfeur

Mais comment définir la Sophrologie ?

Le plus simple est surement de reprendre une définition de cette activité publiée ici. Il s’agit  » La sophrologie est une méthode psychocorporelle utilisée comme technique thérapeutique ou vécue comme une philosophie de vie. […] Méthode exclusivement verbale et non tactile, la sophrologie emploie un ensemble de techniques qui vont à la fois agir sur le corps et sur le mental. Elle combine des exercices qui travaillent à la fois sur la respiration, la décontraction musculaire et l’imagerie mentale (ou visualisation). Toutes ces techniques permettent de retrouver un état de bien-être et d’activer tout son potentiel. La sophrologie permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité. » 

Dans le cadre de la Préparation Mental au golf, la Sophrologie peut se définir en d’autres termes comme une méthode qui permet au joueur de gérer par la relaxation son stress et d’améliorer sa concentration.

Quelles sont les bases de la Sophrologie ?

La Sophrologie repose sur le vécu de la personne. Les expériences passées doivent être mises en avant lors d’une séance afin d’y apporter des solutions.

Cette technique repose à la fois sur un mélange d’hypnose, de relaxation et de méditation. Cette composition d’activités permet de pouvoir obtenir un état spécifique facilitant le travail sur ses émotions. Elle permet d’avoir un contrôle à la fois sur le corps et sur l’esprit.

Comment intégrer la Sophrologie à mon entrainement ?

Utiliser la Sophrologie dans la Préparation Mentale au Golf

La Sophrologie peut faire partie intégrante de la Préparation Mentale du sportif. Elle repose sur la mise en place d’exercices spécifiques permettant à la personne de se retrouver dans un état d’éveil propice à la réalisation d’un travail intérieur. L’aide d’une personne extérieure, par exemple un coach mental spécialisé dans le sport, peut apporter les bases et accompagner le golfeur dans ce processus.

Si vous souhaitez dans un premier découvrir les principes de la Sophrologie, je vous conseille la lecture du livre de Catherine Aliotta intitulé Sophrologie et Sport. Il permet d’avoir une première approche dans cette activité afin de comprendre la finalité de son utilisation. Il s’agit d’un manuel pratique qui répondra à beaucoup de vos interrogations sur la pratique de la Sophrologie.

Mais vous pouvez également travailler avec un préparateur mental qui va vous amener par la compréhension de vos difficultés à travailler sur ces points. Plusieurs entretiens seront surement nécessaire afin de permettre au golfeur d’avoir les outils nécessaire à utiliser en compétition.

Comment se passe une séance de Sophrologie ?

La personne va peu à peu se mettre dans un état à mi chemin entre la conscience et le sommeil afin de pouvoir réaliser son travail personnel. Cet état de veille est obtenu très classiquement par un travail basé sur des exercices respiratoires.

Le travail de la séance va alors consister à visualiser et à revivre des situations en apportant au scénario des solutions aux problèmes rencontrés. Cette expérience permet au cerveau de travailler et de stocker ces informations afin de pouvoir les utiliser lors des situations problématiques.

 

En conclusion, le joueur de golf qui intègre la préparation mentale à son entrainement doit s’intéresser à la Sophrologie. Son utilisation permet d’obtenir une relaxation nécessaire à l’évacuation du stress de la compétition et un état de concentration favorable à la performance.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager cet article sur les réseaux sociaux.

Livre cité dans cet article :

Sophrologie et Sport – Manuel pratique

La sophrologie est une alliée puissante du sportif.

Elle lui permet en effet d’améliorer ses performances tout en préservant sa santé et  son bien-être car elle agit aussi bien au niveau mental que physique.

L’auteur : Sophrologue et pédagogue, Catherine Aliotta est fondatrice de l’Institut de Formation à la Sophrologie, première école de France à avoir obtenu l’enregistrement de sa certification professionnelle de sophrologue au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Cette certification a un niveau de qualification reconnu par l’Etat et visé par le Ministère du Travail.

Vous pouvez consulter l’article Le rôle d’un Préparateur Mental au Golf  pour découvrir ce qu’un coach mental peut apporter à votre performance

 

 

 

Au golf, le mental est plus fort que la technique et le matériel

Je vais surement choquer certaines personnes mais la technique du swing ou le matériel au Golf sont rarement la cause des échecs. Et oui il faut malheureusement se rendre à l’évidence : votre mental est à l’origine de la plupart de la plupart de vos coups ratés.

Et pourquoi ? Tout simplement parce que c’est lui qui commande !

Combien de fois j’ai entendu sur les parcours ou sur le practice des propos  (plus au moins sympathiques) de joueurs accusant leur swing ou leur club comme responsable d’un mauvais coup. Cette posture permet, sur l’instant, de libérer la frustration de l’échec mais malheureusement elle ne permet de résoudre le vrai problème de fond.

Il faut l’admettre, c’est le cerveau qui commande tout et voici quelques exemples pour illustrer cette théorie :

Le mental est le chef d’orchestre coordonnant la réalisation de votre swing

Vous êtes vous déjà demander comment votre corps arrive à coordonner tous ses muscles dans une synchronisation précise pour vous permettre de faire un swing ?

Surement que non car vous auriez compris que pour coordonner toutes ces actions il faut un chef d’orchestre. Et ce pilote est votre cerveau.

Il est capable de comprendre l’objectif que vous lui avez fixé, de rechercher dans son disque dur comment faire le mouvement et de réaliser le geste. Lorsque vous ratez un swing sur une faute technique c’est que le message ou son exécution n’ont pas été bien assimilés.

Pour travailler cette préparation, la routine pré coup est une activité capitale.

Il s’agit un peu de la « réunion de chantier » qui permet de faire le point sur ce qu’il va falloir faire dans les secondes à venir.

Beaucoup de coups loupés sont causés par une routine mal ou pas réalisée. Pour aller plus loin vous pouvez vous relire Pourquoi la routine du swing de Golf est elle si importante ?

Votre mental décide des choix de matériels

Au moment du choix de votre club, votre cerveau va jouer un rôle capitale. Il va prendre en compte un maximum d’informations (météo, vent, distance, relief…) pour pouvoir prendre la décision du club. Votre rôle va être alors de lui fournir ses informations afin qu’il puisse prendre la bonne décision.

Les erreurs de club arrivent souvent quand votre conscient veut prendre la décision. Malheureusement ce n’est pas le rôle de cette partie de votre cerveau.

Donc laissez faire votre cerveau quand il vous conseille. De toute façon si il n’est pas d’accord avec votre choix, il va vous le faire savoir. Pour cela, il utilise de petits signes ou sensations qui doivent vous alerter et vous faire revoir votre choix de club.

Pour aller plus loin, vous pouvez revoir ces notions de cerveau conscient/inconscient dans l’article Le dialogue intérieur : élément de la Préparation Mentale au Golf

Votre stratégie de jeu se décide dans la tête

Enfin pour terminer cet article sur l’importance du mental dans la performance au golf, il est important de parler de la stratégie.

Elle constitue l’un des 4 piliers de la réussite (avec la technique, le physique et le mental).

Pour réussir un parcours en compétition, la préparation de chaque trou permet d’avoir un plan de jeu auquel le cerveau va se raccorder.

Cette fiche de jeu est indispensable pour mettre le mental dans les meilleures conditions. Toute modification de cette feuille de route aura pour conséquence de perturber le cerveau dans son fonctionnement.

Donc entraînez vous, notamment par la visualisation, à avoir un plan de jeu précis pour chacun des trous.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires ou vos questions sur cet article. Vous pouvez également me contacter directement si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur cette approche de la préparation mentale.

Les 4 piliers de la performance au Golf

Le golf est un sport qui repose sur 4 piliers nécessaires à la performance.  Que cela soit pour un joueur professionnel ou pour le joueur amateur du dimanche matin, l’entrainement doit reposer sur la combinaison de ces 4 fondamentaux.

Négliger l’un de ces éléments peut conduire à une répercussion sur la performance et l’amélioration de la carte de score.

Les 4 piliers de la performance

Les 4 piliers de la performance au Golf

  1. la technique : il faut commencer par là lorsque l’on prend un club de golf pour la première fois. Le swing n’est pas un geste inné et il est nécessaire d’apprendre le mouvement.  Ensuite, il est important d’assimiler les différents élans en fonction des clubs et de la situation de jeu. La technique est une partie de l’entrainement qui se réalise sur le practice en dehors des périodes de compétition. L’apprentissage d’un nouveau mouvement pendant un tournoi est une action contre productive.
  2. La tactique : chaque parcours possède ses spécificités qu’il faut apprendre à maîtriser. Le jeu régulier sur le terrain de compétition permet d’assimiler les éléments à avoir pour connaitre le parcours. La tactique se travail à la fois sur le terrain mais également peut se préparer à la maison lorsque l’on prépare une compétition ;
  3. Le physique : le golf est un véritable sport qui nécessite une condition physique pour tenir le rythme sur les 18 trous d’un parcours. En dehors des parcours, vous devez réaliser une activité physique régulière afin d’avoir un corps qui puisse vous aider à la performance ;
  4. Le mental : dernier élément fondamental du golf, la préparation mentale est de plus en plus intégrée à la performance des professionnels. Les joueurs amateurs commencent de plus en plus à utiliser les ressources mentales pour les aider dans les situations de compétitions.

Mental-golf.com se propose de vous accompagner dans votre préparation en se focalisant uniquement sur la préparation mentale. Découvrez les différents articles publiés pour approfondir ces notions et les intégrer à votre entrainement. Abonnez vous gratuitement au site pour recevoir en exclusivité les articles publiés.

 

Pourquoi l’imagerie mentale est utilisée en Sport et particulièrement au Golf ?

L’imagerie est une composante importante de la préparation mentale très souvent employée par les joueurs de Golf. Cette technique permet de surmonter des croyances limitantes freinant la performance sportive. Elle suppose un travail de réflexion et visualisation indispensables à la réussite.

Pour rappel, la réussite sportive repose sur 4 fondamentaux :

  • la technique : l’apprentissage du swing est l’une des composante de l’acquisition du swing ;
  • la tactique : par la connaissance des parcours ;
  • le physique
  • le mental

Le travail simultané de ces 4 paramètres est source de réussite. Il apparaît donc important d’accorder une part non négligeable à l’aspect mental de ce sport.

Pourquoi l’imagerie pour aider le joueur de Golf ?

L’imagerie mentale permet de vivre en virtuel une situation de réussite.

La finalité est d’apprivoiser le cerveau et lui fournir des images positives sur des croyances limitantes. Le mental ne sait pas faire la différence entre le réel et le virtuel. Cette faiblesse doit donc être exploitée au maximum afin de réussir une performance sportive.

Pourquoi l’imagerie mentale est utilisée en Sport et particulièrement au Golf ?

L’imagerie doit être intégrée aux programmes d’entrainement des golfeurs. Le point de départ de ce travail sera de trouver les croyances négatives qui viennent alimenter le cerveau avant et pendant le parcours. Face à ces idées, le joueur devra trouver les pensées positives associées. Elles seront alors utilisées lors de la séance d’imagerie afin de montrer au cerveau la finalité de l’objectif recherché.

L’autre point important est de définir votre position lors de cette séance d’imagerie. Vous devez être acteur ou spectateur de ce travail d’imagerie afin de vivre l’expérience. Chacun a une préférence de position, il vous suffit de trouver celle qui vous convient le mieux.

En conclusion, au golf l’imagerie mentale est un exercice d’entrainement à intégrer obligatoirement dans la composante travail du mental. Après avoir  réalisé plusieurs séances, le golfeur pourra utilise cette technique pour améliorer sa performance sur le parcours.

 

Comment la préparation mentale au Golf peut permettre d’atteindre ses objectifs ?

Au Golf, la préparation mentale est l’une des composantes de la réussite pour atteindre ses objectifs. Tout joueur de compétition se fixe des buts à obtenir qui sont principalement des objectifs de résultats de carte de score ou d’un handicap à atteindre.

Plus rarement, du moins au début d’une « carrière » golfique, les golfeurs ont pour ambition de gagner des compétitions organisées par les clubs.

La préparation mentale ,qui est un des piliers de l’entrainement au golf, apporte une solution pour accéder à un objectif élevé.

Comment la préparation mentale au Golf peut permettre d’atteindre ses objectifs ?

La méthodologie employée est la suivante :

  • définissez votre point de départ : il s’agit tout simplement de constater votre situation actuelle. Dans l’exemple d’un objectif d’handicap, notez votre classement actuel. Il s’agit de votre point de départ de votre processus ;
  • Définissez ensuite votre objectif : toujours dans notre situation, vous devez mettre en avant votre souhait de classement à atteindre. Cette donnée constitue alors votre but, votre ligne d’arrivée ;
  • Entre ces deux points, vous devez maintenant définir les étapes successives à franchir : vous allez rechercher toutes les actions intermédiaires à mettre en oeuvre pour arriver à votre ligne d’arrivée.

Cette technique permet d’atteindre un objectif élevé en franchissant petit à petit des paliers qui vous rapproche de la cible. La charge de travail parait ainsi moins importante et donc plus facilement surmontable. La réussite de chaque palier sera également source de motivation et de confiance en soi, éléments indispensables dans la réussite de l’entrainement mental.

Grâce à cet exercice, vous allez pouvoir avoir une vision claire de votre objectif golfique et les moyens pour réussir.

Comment procéder pour cet exercice ?

Je vous conseille d’utiliser un papier et un stylo pour poser votre situation initiale et finale. Chacun des éléments seront placés à l’extrémité d’une diagonale. Vous pouvez ensuite définir les différentes actions à mettre en application pour « gravir » chaque marche de la réussite.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires ou à me contacter si vous souhaitez être aidé dans cet exercice.

La Confiance en soi : la base de la préparation mentale

On entend souvent dire qu’avoir confiance en soi permet de surmonter les nombreux obstacles de la vie. Croire en ses capacités de réussite permet de franchir des paliers notamment dans le sport professionnel ou amateur. Toute la philosophie de la préparation mentale du sportif repose en effet sur la confiance en soi.

Cet article se propose d’approfondir cette thématique de la Confiance en Soi en l’appliquant au Golf.

Définition de la confiance en soi

On peut définir cette notion de croyance en ses capacités comme la conviction d’être capable d’accomplir une tâche spécifique.

Je suis persuadé que je peux atteindre cette objectif donc je vais y arriver !

Que se passe t il en cas de manque de confiance en soi ?

La Confiance en soi : les base de la préparation mentale

Lorsque le sportif ne croit pas assez fortement à ses capacités d’atteindre un objectif (une qualification, une place dans un tournois, une victoire…), il se produit alors un phénomène de spirale négative.

Au niveau mental, la confiance en soi perdue va entrainer l’apparition de pensées négatives. Celles ci vont alors avoir des répercussions sur les capacités physiques du sportif. Le stress et les symptômes associés vont apparaitre.

Le résultat de ces différentes actions est une mauvaise performance qui permettra encore d’alimenter les pensées négatives. Le cycle peut ainsi durer très longtemps. Pour les sportifs professionnels, on parle alors de « traversée du désert » ou encore « de période sans ».

Je pense que je ne vais pas y arriver donc je n’y arrive pas !

Ces croyances de contre performance vont ainsi influencer de manière importantes les résultats.

Dans le domaine du golf, ces croyances peuvent par exemple se manifester sur un même trou ou sur un obstacle à franchir. La pression mis au moment de la préparation du coup et sa réalisation auront pour conséquence d’influencer le résultat de manière quasi certaine.

Comment améliorer la confiance en soi ?

Trois facteurs peuvent permettre de sortir de ce cercle négatif. Il s’agit :

  • de la pensée : je dois penser constamment de manière positive afin de produire mentalement des images bénéfiques ;
  • des émotions : en cas de réussite, je dois me servir des émotions ressenties pour stocker ces pensées dans mon subconscient. Les performances doivent être enregistrées de manière durable afin de pouvoir les ré-utiliser ;
  • du langage corporel : lorsqu’un coup de golf est réussi je dois l’exprimer physiquement afin de marquer cette performance dans mon esprit.

Voila en quelques lignes des explications sur cette notion de confiance en soi indispensable à la performance sportive.

Pour aller plus dans la confiance en soi dans le domaine de la préparation mentale, je vous conseille la lecture du livre intitulé 50 exercices de confiance en soi. Cet ouvrage apporte de nombreux tests à réaliser soi même afin de pouvoir améliorer et travailler la confiance en soi. Même si son contenu n’est pas centré sur la pratique sportive, c’est un guide intéressant pour appréhender ce sujet.

Pour les abonnés de Mental-Golf.com, vous allez recevoir un exercice à réaliser pour travailler sur votre confiance en soi lors de vos parties de Golf.

Si vous souhaitez rejoindre la communauté vous pouvez vous inscrire en complétant le formulaire ci dessus. Cette inscription est gratuite et vous permet de recevoir du contenu exclusif

 

Au Golf, il ne faut pas compter son score en compétition !

Le golf est un sport qui se pratique en compétition. Dans les parties amateurs, les joueurs comptent leur score et celui de leurs adversaires. Cette pratique permet de valider ensuite le score obtenu pour définir le résultat de la compétition. Tout golfeur doit donc avoir connaissance en permanence de son évolution  de sa performance. Ce point est néfaste dans l’approche mentale du Golf.

Au Golf, il ne faut pas compter son score en compétition !

Pourquoi il ne faut pas compter son score ?

Remplir sa feuille de match et compter au fur et à mesure sa performance est source de complication du processus de concentration. Inconsciemment, le calcul du résultat ou des projections de ce dernier va provoquer une rupture avec le présent. Le mental est alors projeté dans le futur proche. Cette perte de concentration aura des conséquences néfastes sur la compétition car toute l’attitude sera dorénavant conditionnée par la carte de marques.

Vous ne pouvez pas influencer le résultat d’une compétition

Par cette affirmation, j’entends que le Golf et la réussite dépendent de nombreux facteurs indépendants de la la volonté. Le joueur ne peut pas influencer la performance des autres compétiteurs. De plus, le Golf est sport de pleine aire et les aléas climatiques peuvent également perturber le podium d’une compétition.

Focalisez vous sur le jeu et les sensations ressenties.

Avez vous remarqué que les meilleures performances arrivent quand on a prévu. Lorsque le corps et l’esprit sont relâches de toutes sources de pression, les résultats arrivent facilement. Pour beaucoup de joueurs, la pression agit comme une contrainte pouvant paralyser le golfeur. Évacuez le plus possible les sensations négatives permet de libérer le mental

Conseils

Inscrivez juste vos scores et ceux de vos adversaires à chaque fin de trou. Ne commencez pas à faire des calculs et des projections sur le résultats finals alors que vous êtes en train de jouer les premiers trous. Restez dans le présent en agissant trou après trou .

Par contre, pour votre entrainement mental, vous pouvez noter les sensations ressenties au moment de vos réussites afin de pouvoir vous les rappeler lors de l’analyse de votre partie.

 

Préparation Mentale au Golf : les 10 erreurs à éviter par Ludovic Leroux

Ludovic Leroux est coach en préparation mentale au golf et propose une formation en ligne pour éviter 10 erreurs à ne pas commettre sur le parcours.

Préparation Mentale au Golf : les 10 erreurs à éviter par Ludovic Leroux

Dans cette vidéo de présentation,  Ludovic Leroux fait une présentation de la place de la préparation mentale pour le golfeur. Il explique notamment que le practice ne doit pas être uniquement le lieux d’entrainement d’un golfeur professionnel ou amateur. Les erreurs commises sur le parcours en compétition ne peuvent pas pour la plupart être résolues par un travail technique. Afin d’illustrer son propos, il utilise quelques exemples :

    • le fameux premier coup du tee n°1 : coup de swing redouté par beaucoup de joueurs, il repose uniquement sur la composante mentale. Le stress du départ et le manque de confiance en soi font perdre à de nombreux golfeurs tout capacité à le jouer ;
    • l’enchaînement de mauvais coups arrivent parfois sur le parcours : le plus dur est d’arrêter cette spirale et là encore la solution repose sur l’approche mentale.

 

La formation les 10 erreurs à ne plus commettre pour améliorer son index est une série de 10 vidéos fournissant des conseils pour performer. Le programme de cette formation est le suivant :

  1. Erreur #1 – Compter son score (vidéo #1 offerte)
  2. Erreur #2 – Vouloir se rattraper (vidéo #2 offerte)
  3. Erreur #3 – Vouloir à tout prix se concentrer sur l’objectif  (vidéo #3 offerte)
  4. Erreur #4 – Ne pas savoir changer d’émotion
  5. Erreur #5 – S’en prendre à soi-même
  6. Erreur #6 – Avoir des attentes
  7. Erreur #7 – Ne pas avoir de plan de jeu
  8. Erreur #8 – Ne pas appliquer son plan de jeu
  9. Erreur #9 – Ne pas préparer son coup
  10. Erreur #10 – Passer trop de temps à améliorer ses points faibles

En vous isncrivant à cette formation, vous recevez par email 3 vidéos gratuites et les autres sont payantes.

Toutes ces vidéos sont à retrouver sur le site GolfTechnic.

Si vous avez essayé ces formations en ligne vous pouvez nous laisser un commentaire pour avoir vos impressions.

Golf le mental pour scorer : la méthode des Champions (2/2)

Suite de notre analyse du livre « Golf le mental pour scorer : la méthode des Champions« . Vous allez pouvoir découvrir le résumé du contenu des derniers chapitres de ce livre consacré au mental des Golfeurs.

Chapitre 7 : des objectifs et des motivations

Le golf est un sport de cible dont la finalité est de mettre la balle dans le trou. Tout joueur, avant de taper son coup, doit avoir élaboré son plan de jeu. Sa attention ne doit pas être focalisée sur la balle mais bien sur la cible.

Les objectifs fixés par le golfeur sont réalistes et prennent en compte ses capacités. Le golfeur doit enfin admettre que même sa meilleure carte ne le fait pas forcément gagner. D’autres facteurs extérieurs peuvent influencer le résultat d’une partie.

Chapitre 8 : la stratégie générale

Avoir un plan au golf consiste à définir des objectifs précis pour la journée. La visualisation du parcours est également un point à ne pas négliger dans la stratégie de performance.

Chapitre 9 : Stratégie du jeu court

Partie du jeu fondamentale pour scorer au golf, le jeu court doit avoir toute l’attention du golfeur dans sa préparation mentale. L’entrainement et la mise en situation par des exercices permettent de familiariser le cerveau avec les différentes techniques d’approche des greens. La sortie de bunker, bien souvent signe d’angoisse, est à travailler particulièrement. La psychose du sable doit être du passé !

Chapitre 10 : La permission de jouer

La compréhension du processus permettant de valider le coup est relativement simple. Le cerveau conscient donne l’ordre à l’inconscient de jouer et c’est tout !

Ce dernier peut néanmoins envoyer des signes d’alertes si un paramètre lui parait faux. Ces signaux de détresse doivent faire recommencer la procédure au risque de perturber le bon déroulement du swing.

Chapitre 11 : la magie de l’image

Ce paragraphe du livre est centrée sur le processus d’imagerie mentale très utilisée par les champions de golf. L’analyse imaginaire des coups apporte un atout important dans la gestion de la confiance en soi.

Chapitre 12 : le relâchement, la respiration

Le golf peut se résumer comme un sport d’élan dans lequel le joueur doit avancer dans la balle. La pression est un phénomène qui peut perturber cette marche en avant lors du swing. Le travail spécifique porté sur la respiration constitue une bonne solution pour évacuer cette pression négative.

Chapitre 13 : les coups d’essai

Trop nombreux ou pas, les coups d’essai sont des éléments à intégrer obligatoirement dans la routine du swing. Ils permettent de provoquer la déconnexion du cerveau analytique pour le faire passer un mode automatique. Négliger cette phase de transition peut conduire à maintenir le cerveau en mode conscient. La conséquence de cela risque de perturber la fluidité du swing.

Chapitre 14 : la routine du swing

Chaque joueur de golf doit posséder sa propre routine avant de frapper une balle. Elle doit être identique et toujours se dérouler de la même manière. Elle est la clé de voûte du passage du cerveau analytique à la sensation du geste fluide.

Chapitre 15 : des post routines et des comportements d’excellence.

L’analyse des résultats d’un swing est un travail à ne surtout pas négliger. Les bons coups doivent être appréciés voir savourés. Les mauvais sont à oublier très rapidement tout en conservant des aspects positifs de ces échecs. A partir de ces analyses, le mental doit se forger des images et des sensations positives à faire ressortir durant la compétition.

Chapitre 16 : du practice au départ n°1, l’échauffement

La préparation d’une compétition sur le practice ne doit pas constituer un entrainement. L’échauffement doit permettre de réveil les muscles, de préparer le mental à être performant et à valider le plan de jeu. La technique du swing est un élément à bannir des échauffements !

Chapitre 17 « Jouez dans la zone »

Etat secondaire voir même euphorique de réussite totale. Les swings sont bons, la carte de score diminue c’est le pied Golfique ! Malgré tout ces moments sont rares et il est capital de les savourer pleinement quand ils se produisent. A consommer sans modération…

L’auteur

Jean Philippe VAILLANT est coach et préparateur mental pour des champions de Tennis et de Golf. Il pratique également dans le cadre de son accompagnement des sportifs la sophrologie et le PNL (Programme de Neuro Linguistique). Il est l’auteur d’autres ouvrages tels que Putter mind – la méthode pour scorer ou encore Tennis – Pensez Comme un Champion – Mode d’Emploi pour Gagner

Ce livre est disponible sur Amazon