Les 3 étapes de la préparation mentale au putting

Le putting est l’un des secteurs du jeu au golf le plus important. Selon les joueurs, prés de 50% des coups sont réalisés sur le putting pendant une partie de 18 trous.

La préparation mentale de cette phase de jeu est donc très importante afin de performer sur la carte de score. Malheureusement, beaucoup de joueur délaisse les putting green pour taper des balles sur le practice. Vous devez prendre conscience de l’importance de ce secteur et de la nécessité de le travailler régulièrement. Dans cet article, nous vous proposons d’expliquer simplement la préparation mentale à adopter en routine dés que vous mettez les pieds sur le green.

La préparation mental d’un coup de putting peut se décomposer en 3 parties :

Les 3 étapes de la préparation mentale au putting

  • l’analyse de la pente : durant cette phase, le joueur analyse les différentes pentes qui mènent jusqu’au trou. Plusieurs angles d’approche sont souvent nécessaire afin de bien visualiser les reliefs du green. Au terme de cette analyse, vous devez être capable les yeux fermés de visualiser le green et ses dénivelés. Attention, même si le terrain semble plat, une analyse est nécessaire en se plaçant de préférence le plus prés du sol ;
  • la visualisation de la trajectoire : une fois le terrain analysé, vous devez « sentir » le coup en imaginant la trajectoire idéale de la balle. Cette étape est primordiale car elle permet au subconscient d’enregistrer l’information (et donc de la reproduire au moment du coup). Placez vous derrière la balle et visualisez sa trajectoire ;
  • la stimulation du coup de putting : dernière étape qui permet de se caler sur la distance, vous devez réaliser plusieurs coups d’essai. Il est important de regarder le trou afin « d’imprimer » la cible.

Lorsque le terrain est en pente, il peut s’avérer nécessaire de rechercher une cible différente que celle du trou. Dans ce cas, vous devez concentrer votre attention sur cette cible afin d’informer votre mental de la donnée.

Afin d’être efficace, cette préparation mentale doit être répétée à chaque coup. L’entrainement est le moment idéal pour ancrer cette phase de visualisation dans le mental.

N’hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article.